Entretien personnel gratuit

Prenez rendez-vous

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

L’audioprothésiste lutte activement contre les problèmes d’audition

Qu’ils soient dus à une trop forte exposition au bruit sur le lieu de travail, à l’âge ou encore à une maladie, les troubles auditifs et la perte auditive sont largement répandus. L’audioprothésiste conseille les personnes malentendantes qui viennent le consulter et leur propose des systèmes ou protections auditifs adaptés à leurs besoins.

Les tâches de l’audioprothésiste

Le métier d’audioprothésiste est très varié et polyvalent: il englobe de nombreuses compétences et recouvre divers champs d’activités. Grâce à leur expertise, les audioprothésistes sont en mesure d’améliorer considérablement la qualité de vie des personnes malentendantes. Leurs tâches principales consistent à mesurer l’audition, identifier et classer les troubles auditifs et conseiller les clients dans le choix de solutions visant à accroître leur capacité auditive, notamment en leur recommandant des appareils auditifs adaptés et en assurant un ajustement sur mesure.

Pour identifier la nature du handicap auditif, les audioprothésistes s’appuient d’abord généralement sur les résultats d’examen de l’ORL traitant. Ils déterminent ensuite le degré de surdité et réalisent des empreintes du conduit auditif et de l’oreille externe afin que le futur appareil auditif s’adapte parfaitement au client. Parallèlement aux appareils auditifs, les audioprothésistes confectionnent également des otoplastiques (embouts auriculaires) et s’acquittent de diverses tâches commerciales. Le métier d’audioprothésiste implique non seulement habilité manuelle et savoir-faire technique, mais aussi des connaissances médicales approfondies et une compétence sociale élevée pour conseiller au mieux les clients.

l’audioprothésiste

Les compétences de l’audioprothésiste vont bien au-delà de ses connaissances de base en anatomie, en acoustique et en physique. Chaque jour confronté à des personnes souffrant de perte auditive, il doit faire preuve d’empathie, de tact et de courtoisie.
L’audioprothésiste est en contact direct avec son client et s’efforce de tenir compte à la fois des problèmes et des souhaits de ce dernier pour trouver une solution adaptée. Cela exige bien plus qu’une bonne maîtrise technique.

La formation d’audioprothésiste en Suisse

Jusqu’à récemment, le diplôme d’audioprothésiste ne pouvait s’obtenir qu’à l’issue d’une formation supérieure axée sur la pratique, en deux cycles. Depuis 2016, il est possible dans certaines entreprises de suivre un apprentissage d’acousticien-ne en systèmes auditifs CFC.

La formation d’acousticien-ne en systèmes auditifs CFC

La nouvelle formation d’acousticien-ne en systèmes auditifs s’adresse aux personnes venant d’achever leur scolarité obligatoire et qui sont à la recherche d’un travail varié et exigeant, dans un environnement prometteur et à l’abri de la crise. Contrairement à la formation supérieure proposée jusqu’ici, les aspirants à un apprentissage d’acousticien en systèmes auditifs ne sont pas tenus d’avoir déjà suivi une formation professionnelle ou de présenter un nombre minimal d’années d’expérience professionnelle. Les conditions requises pour démarrer la formation sont les suivantes: diplôme du degré secondaire, habileté manuelle et compréhension technique, plaisir à interagir avec les gens et intérêt pour les produits high-tech.

Ce nouvel apprentissage permet aux jeunes intéressés de bénéficier d’une excellente formation de base qui offre de brillantes perspectives d’avenir, tout en asseyant très tôt leur expertise dans le domaine de l’audition. Durant les trois années de formation, les apprentis développent progressivement leurs compétences et leur salaire augmente de pair avec leurs responsabilités croissantes. Informations complémentaires et postes vacants sous: careers.amplifon.com/formation-acousticien-ne-en-systemes-auditifs
L’audioprothésiste

Les grands axes de la formation

Au cours de leur formation, les apprentis audioprothésistes se familiarisent avec l’anatomie de l’oreille. Ils en étudient les différentes parties et apprennent à recueillir des données de mesure de la capacité auditive. Parallèlement à l’enregistrement physique de fréquences, ils s’entraînent aussi à réaliser des empreintes d’oreilles pour la confection d’otoplastiques adaptées. A l’issue de sa formation, un audioprothésiste doit savoir effectuer des mesures audiométriques et évaluer l’impact d’une perte d’audition sur le développement linguistique du client. Le programme de formation inclut également des matières commerciales. La formation vise d’une part, l’acquisition de connaissances spécifiques au métier d’audioprothésiste et, d’autre part, délivre un enseignement général en sciences sociales, économie, allemand et anglais. Une base solide donc, qui couvre un large spectre de compétences, en vue d’exercer une profession exigeante et polyvalente.

Si vous avez parfois du mal à comprendre les personnes avec qui vous parlez ou si vous n'entendez plus le pépiement des oiseaux et le chant des grillons, il ne faut pas prendre cela à la légère. Un test auditif professionnel vous permettra déjà de vérifier si votre audition est correcte.

Pour bénéficier d'un test auditif professionnel gratuit, prenez dès à présent rendez-vous dans un magasin spécialisé Amplifon.

Prenez rendez-vous

L’audioprothésiste lutte activement contre les problèmes d’audition
Artikel bewerten