Entretien personnel gratuit

080 080 08 81

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

Prenez rendez-vous

L’oreille

Pour communiquer de manière compréhensible et pour participer librement à la vie en société, la qualité de l’audition est importante. En somme, nos oreilles nous aident à maîtriser notre vie de manière satisfaisante. Pour apprécier correctement la capacité sensorielle de nos oreilles, des connaissances sur leur anatomie et leur fonctionnement sont bien utiles.
Eine Darstellung des Mittelohrs

Comment fonctionne l’oreille humaine ?

L’oreille est un mécanisme complexe. Pour résumer, les oreilles servent à enregistrer les ondes sonores puis à les convertir en impulsions électriques. Ces signaux sont transmis vers le cerveau qui se charge de les décoder pour leur donner un sens. Pour faire fonctionner ce processus très complexe, notre organe sensoriel et notre cerveau n’ont besoin que d’une fraction de seconde. Pour comprendre les différentes étapes de ce fonctionnement, il faut tout d’abord connaître la structure anatomique de l’oreille.

L’oreille et sa structure

L’oreille comprend trois zones. Chaque zone a une fonction différente. La structure globale est la suivante :

  • Oreille externe
  • Oreille moyenne
  • Oreille interne

L’oreille externe

L’oreille externe est composée du pavillon, du conduit auditif externe et du tympan. Le pavillon, appelé auricula dans le jargon technique, capte les sons et aide à situer exactement d’où vient le bruit. Le son atteint ensuite le tympan, qui commence alors à vibrer, à travers le conduit auditif. A partir de là, le son poursuit sa route jusqu’à l’oreille moyenne.

L’oreille moyenne

Sur une surface d’environ un centimètre carré de l’oreille moyenne se trouvent les trois plus petits os du corps humain. Ce sont l’étrier, l’enclume et le marteau. Ces osselets bougent grâce aux vibrations du tympan. Une amplification multipliée par 20 assure sans problème la suite de la transmission vers l’oreille interne.

L’oreille interne

Le limaçon, appelé aussi cochlée, se trouve dans l’oreille interne et constitue le véritable organe auditif. Il dispose d’environ 20 000 cellules en forme de cils. Celles-ci répartissent les sons entre fréquence aiguë et grave et définissent ainsi leur hauteur. Ces cellules ciliées déterminent le volume des sons, du langage et des bruits. Ce sont elles également qui transforment les vibrations mécaniques des osselets et du tympan en impulsions électriques. Finalement, à travers le nerf auditif, ces impulsions passent du limaçon au cerveau qui traite les signaux. C’est au niveau du cerveau que les perceptions sont déclenchées et qu’elles prennent sens.

Déceler les maladies de l’oreille

Les causes d’une perte de l’audition sont variées et nécessitent d’être clarifiées par un spécialiste. Des maladies telles qu’une infection, des acouphènes ou une brusque surdité ainsi que les effets nuisibles tels que le bruit, les courants d’air, le froid et la poussière diminuent les capacités de l’audition de manière passagère ou durable. On distingue plusieurs types de pertes d’audition pour lesquelles un appareil auditif peut être nécessaire :

  • Perte auditive conductive : les vibrations des sons n’atteignent pas l’oreille interne à cause d’une interférence dans l’oreille moyenne ou dans l’oreille externe.
  • Perte auditive neurosensorielle : dysfonctionnement du trajet nerveux et des cellules ciliées sensorielles.
  • Perte auditive mixte : combinaison d’une perte auditive conductive et neurosensorielle.
  • Perte auditive de transmission et de perception : restriction de la capacité de perception.

Protégez vos oreilles

La santé de vos oreilles est primordiale. En suivant les points suivants, vous contribuerez à la protection de votre audition :

  • Faites contrôler régulièrement votre audition par un spécialiste car un contrôle anticipé permet, en fonction des circonstances, d’éviter d’autres dommages. Les problèmes d’audition doivent toujours être pris au sérieux.
  • Des protections auditives comme par exemple des bouchons d’oreilles ou un Pamir sont indispensables dans le cadre d’un environnement bruyant ou poussiéreux. Les bouchons d’oreille seront également utiles dans l’eau froide. Nous serons ravis de vous informer au sujet des produits appropriés.
  • De manière générale, évitez le bruit et les environnements bruyants. Si professionnellement vous êtes soumis à un volume sonore extrême, parlez-en à votre employeur.
  • Évitez d’insérer des objets dans votre conduit auditif afin de ne pas blesser l’intérieur fragile de votre oreille. Cela vaut aussi pour les cotons-tiges dont la mauvaise utilisation entraîne un enfoncement profond du cérumen dans le conduit auditif en l’irritant ou même en le blessant.
  • Lavez uniquement la partie extérieure de l’oreille avec un peu de savon. Puis rincez avec un doit propre et essuyez les parties nettoyées délicatement avec une serviette douce.
  • Ne plongez pas les oreilles dans l’eau du bain ! Dans certains cas, cela pourrait conduire des bactéries issues d’autres parties du corps vers le conduit auditif où peuvent éventuellement se déclencher des infections.

Le bon moment pour un appareil auditif

L’oreille est un organe complexe qui par conséquent est sensible à des perturbations. Pour maintenir au plus bas les conséquences d’une perte auditive sournoise, il est important de s’adresser à temps à un spécialiste. Grâce à un test, ce dernier constatera si vous avez besoin d’une aide auditive ou non.

Si vous avez parfois du mal à comprendre les personnes avec qui vous parlez ou si vous n'entendez plus le pépiement des oiseaux et le chant des grillons, il ne faut pas prendre cela à la légère. Un test auditif professionnel vous permettra déjà de vérifier si votre audition est correcte.

Pour bénéficier d'un test auditif professionnel gratuit, prenez dès à présent rendez-vous dans un magasin spécialisé Amplifon.

Prenez rendez-vous

L’oreille
2.3 - 4 Ratings