Entretien personnel gratuit

080 080 08 81

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

Prenez rendez-vous

Se débarrasser des acouphènes et des bourdonnements d’oreilles gênants

Les acouphènes surviennent subitement et se manifestent par un bourdonnement ou un sifflement constant dans les oreilles. Ces bruits continuels altèrent grandement la qualité de vie des personnes touchées. Découvrez comment les bourdonnements gênants et les acouphènes peuvent être combattus.

Qu’est-ce que l’acouphène ?

L’acouphène n’est pas une maladie en soi, mais plutôt un symptôme. Il se manifeste par un bourdonnement désagréable unilatéral ou siégeant dans les deux oreilles. Seule la personne concernée peut percevoir ce bruit ; celui-ci ne provient donc pas de l’environnement extérieur. Cette perturbation de la fonction auditive est fréquente puisqu’environ 40 % des Suisses ont souffert d’acouphènes pendant une courte durée au moins une fois dans leur vie. 20% d’entre eux environ souffrent d’acouphènes chroniques, ce qui signifie que leurs bourdonnements d’oreilles persistent pendant plus de trois mois. Selon les résultats d’études neuroscientifiques, l’origine des acouphènes serait due à une hyperactivité neuronale. Ainsi, les acouphènes ne sont pas causés par un dysfonctionnement au niveau de l’oreille.
Tinnitus

Quelles sont les causes de l’acouphène ?

Le traitement des acouphènes diffère complètement selon les causes. On distingue deux grands types d’acouphènes : les acouphènes objectifs et les acouphènes subjectifs. Dans le cas de l’acouphène subjectif, le bourdonnement ne provient pas de l’environnement extérieur. Plusieurs facteurs expliquent son apparition :

  • Un traumatisme acoustique
  • La perte soudaine d’audition
  • La presbyacousie
  • L’inflammation de l’oreille due à des infections virales ou bactériennes
  • Les maladies auto-immunes de l’oreille interne
  • Un corps étranger dans le conduit auditif
  • L’otite moyenne chronique
  • Les maladies du système nerveux central
  • Un neurinome acoustique (une tumeur bénigne du conduit auditif)
  • L’otospongiose (maladie des tissus osseux de l’oreille interne)
  • Les maladies cardiovasculaires
  • Les maladies de décompression
  • Les maladies rénales et métaboliques
  • La maladie de Ménière (maladie de l’oreille interne d’origine inconnue)
  • Les troubles fonctionnels de l’articulation temporo-mandibulaire ou de la colonne cervicale

Le stress peut-il être à l’origine de l’acouphène subjectif ?

Environ 26% des gens sont victimes de stress, mais tous ne souffrent pas de bourdonnements d’oreille ; l’origine des acouphènes chroniques ne peut donc pas être uniquement expliquée par des facteurs psychologiques. Cependant, il y a une forte corrélation entre les symptômes ressentis et l’exposition à un stress intense. Le stress, la dépression et les troubles d’ordre psychologiques ne sont pas en mesure de créer des acouphènes au niveau cérébral, mais ils favorisent indéniablement leur apparition et leur développement. Le stress provoque une altération de la sécrétion d’hormones par l’organisme et des troubles de la circulation sanguine qui peuvent engendrer une réduction de l’apport d’oxygène au niveau de l’oreille interne. D’autres facteurs comme l’anxiété, le surmenage ou la dépression peuvent favoriser les acouphènes. Un désordre auditif est bien souvent une manifestation physique d’un conflit psychologique.

Les acouphènes objectifs ne sont pas d’origine psychosomatique

L’acouphène objectif touche seulement 1% des patients. Pour le diagnostiquer, le médecin se fonde sur les bruits perçus à l’intérieur du corps, comme par exemple le bruit produit par la circulation sanguine. Dans le cadre des acouphènes objectifs, les facteurs psychologiques sont négligeables. D’autres causes possibles, comme les troubles de la colonne cervicale, sont également exclues. On attribue l’origine des acouphènes pulsatiles aux pathologies suivantes :

  • Les hémangiomes (angiome causé par une tumeur bénigne ou une malformation vasculaire)
  • Les tumeurs de l’oreille moyenne
  • Les myoclonies (mouvements rythmiques incontrôlables du voile du palais)
  • Les changements de débit sanguin dans les veines du cou
  • Un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache

Comment prévenir les acouphènes ?

La cause la plus fréquente de l’acouphène est un déficit auditif dû à une exposition au bruit. Par conséquent, il est conseillé de porter une protection auditive adaptée dans certaines situations à risques, pour assister à un concert de rock, par exemple. Le stress, en tant que facteur favorisant, doit être réduit, ce qu’il est possible de faire en allégeant son emploi du temps et en pratiquant des exercices de relaxation. Une alimentation saine réduit le risque d’acouphènes. Si vous percevez des bruits anormaux dans l’oreille, consultez sans attendre un spécialiste. Une prise en charge précoce permet d’éviter une évolution chronique de l’acouphène.
Hörprobleme Tinnitus

Comment traiter les acouphènes ?

Le fait que l’acouphène soit unilatéral ou qu’il touche les deux oreilles n’est pas le plus important : l’origine des troubles est cruciale pour trouver le traitement adapté. Parmi les traitements possibles des acouphènes, l’on recense l’administration de médicaments, la stimulation acoustique et l’adoption de mesures comportementales. De plus, la stimulation cérébrale magnétique et électrique est un procédé thérapeutique qui peut donner de bons résultats. Ce qui est problématique, c’est que l’acouphène chronique ne peut pas être éradiqué du jour au lendemain et que l’on ne peut pas en guérir. Le but du traitement est généralement de soulager les patients en les aidant à mieux supporter les acouphènes dans leur vie quotidienne. Les traitements doivent donc s’attacher à réduire la perception des bourdonnements tout en améliorant la qualité de vie des patients. Durant la phase aiguë, le médecin administre de préférence par voie intraveineuse des anesthésiques locaux et des glucocorticoïdes (stéroïdes) destinés à relancer la circulation sanguine.

Est-il possible de traiter les acouphènes avec une aide auditive ?

Bien que ce soit la cause des acouphènes qui détermine le traitement, il existe des accessoires qui permettent d’optimiser la prise en charge de ce trouble. C’est le cas des aides auditives, puisqu’environ 95% des patients sont également victime d’une perte d’audition. Dans 89% des cas, l’acouphène est présent dans les deux oreilles. Les aides auditives produisent habituellement un léger bruit de manière constante. Au bout d’un certain temps, ce bruit permet au cerveau de cesser la production d’acouphènes. L’utilisation des aides auditives peut donc améliorer la qualité de vie des patients, et contribue également à minimiser l’impact psychologique de l’acouphène.

Si vous avez parfois du mal à comprendre les personnes avec qui vous parlez ou si vous n'entendez plus le pépiement des oiseaux et le chant des grillons, il ne faut pas prendre cela à la légère. Un test auditif professionnel vous permettra déjà de vérifier si votre audition est correcte.

Pour bénéficier d'un test auditif professionnel gratuit, prenez dès à présent rendez-vous dans un magasin spécialisé Amplifon.

Prenez rendez-vous

Se débarrasser des acouphènes et des bourdonnements d’oreilles gênants
2.7 - 11 Ratings