Entretien personnel gratuit

080 080 08 81

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

Prenez rendez-vous

Niveaux sonores

Aimeriez-vous ajouter cette infographie sur votre site ?
Copiez simplement le code ci-dessous :

Les effets des différentes sources de bruit sur l’audition : comment reconnaître des bruits trop intenses ?

Pour les personnes touchées par un déficit auditif, il est important de savoir reconnaître le volume sonore des différentes sources de bruit. Cela permet d’éviter une exposition à des bruits trop élevés et la perte auditive qui en découle. De cette façon, vous pouvez également savoir quels sont les différents niveaux sonores que vous parvenez à percevoir.

Prévention : comment éviter les environnements bruyants ?

Comment discerner des bruits trop intenses ? Cette question est particulièrement importante pour éviter tout risque de perte d’audition au quotidien. Lorsque le volume sonore exercé sur l’oreille est trop important, celui-ci peut endommager les nerfs sensibles de l’oreille interne et entraîner une perte d’audition. Pour cette raison, il est très important de s’exposer à un niveau de bruit le plus faible possible.

Pour se protéger contre les bruits intenses, il existe deux alternatives. Le bons sens consiste à fuir les environnements bruyants. Préserver son audition est indispensable car un bruit intense n’est pas uniquement néfaste pour les oreilles ; il peut entraîner d’autres problèmes de santé et des troubles psychologiques.

Si le bruit ne peut pas être évité et si vous êtes dans l’obligation de subir un environnement bruyant, une protection adaptée est nécessaire. Celle-ci permet de réduire au maximum le stress physique et psychologique induit par le bruit.

Les volumes sonores qui dépassent le seuil de la douleur

Au-dessus d’un certain seuil, le volume sonore peut provoquer des sensations douloureuses. Il est difficile de déterminer avec précision où se situe exactement ce seuil de douleur. Aucun test ne peut être effectué dans ce domaine, car celui-ci pourrait entraîner des dommages irréversibles sur l’audition des sujets étudiés. D’autre part, la perception du seuil de la douleur diffère selon les individus. Elle varie selon la morphologie, la constitution physique et l’état mental. Il est donc impossible d’obtenir des résultats précis. La plupart des chercheurs, cependant, supposent que le seuil de la douleur se situe entre 120 et 140 dB. L’individu peut ressentir des douleurs dès qu’il perçoit des bruits de cette ampleur.

Au quotidien, la plupart des gens sont rarement confrontés à des bruits si intenses qu’ils dépassent le seuil de la douleur. Si vous vous trouvez à proximité d’une fusée en train de décoller, par exemple, le bruit que vous percevez atteint environ 150 dB. Le décollage d’un avion perçu à une distance de 100 mètres génère un bruit d’environ 130 dB. Cependant, un lecteur MP3 utilisé régulièrement est une autre source de bruit nuisible, qui peut générer un volume sonore néfaste pour l’audition. Parfois, le volume sonore généré par ces appareils peut atteindre 120 dB et, par conséquent, s’approcher dangereusement du seuil de la douleur.

Un bruit dont le volume sonore atteint 120 dB peut provoquer des dommages auditifs permanents, même en cas de brève exposition. Le port d’une protection auditive adaptée est donc essentiel en matière de prévention.

L’impact des bruits prolongés que l’audition

Les bruits dont le volume sonore est compris entre 85 dB et 120 dB ne causent généralement pas de dommages, en cas d’exposition unique. Mais l’exposition régulière à des bruits de cette intensité peut provoquer une certaine gêne. Si, dans le cadre de votre travail, vous êtes amené à utiliser des machines bruyantes au quotidien, protéger votre audition est indispensable.

Plusieurs de ces appareils sont des sources de bruit, c’est le cas par exemple d’une tondeuse à gazon dont le volume sonore peut atteindre 85 dB SPL. Une scie circulaire engendre un bruit plus fort, d’environ 95 dB. Lors d’un concert, le niveau sonore de la musique atteint 105 dB, que la musique jouée soit du rock ou de la musique classique.

Savoir reconnaître une perte d’audition

Si vous pensez souffrir d’un déficit auditif, il peut être utile de savoir de quelle manière vous percevez le volume sonore. Vous pouvez vérifier l’état de votre audition en essayant de distinguer différents niveaux sonores :

  • Le tic-tac d’une horloge ou le bruissement des feuilles (20 dB) : si vous n’entendez pas ces sons, vous souffrez certainement d’une légère perte auditive.
  • Une radio ou la télévision réglée sur un volume sonore faible (environ 60 dB), le chant des oiseaux (40 dB) : ne pas percevoir ces sons indique que vous souffrez d’une perte auditive modérée.
  • Un aspirateur (75 dB) : si vous n’entendez pas le bruit généré par cet appareil, votre perte auditive est sévère.
  • Une scie circulaire (95 dB) ou une tondeuse à gazon (85 dB) : vous pouvez souffrir d’une perte auditive complète quand vous ne parvenez à discerner que des volumes sonores très intenses. Cela signifie que vous n’êtes plus capable d’entendre une conversation normale.

En identifiant les volumes sonores que vous parvenez à percevoir, vous disposez d’une première indication concernant l’intensité de votre perte auditive.

Avoir pleinement conscience du bruit

Savoir quels sont les niveaux sonores que vous parvenez à entendre vous donne l’opportunité d’améliorer la perception de votre environnement. Ainsi, vous pouvez plus facilement éviter les situations à risques susceptibles de causer une perte auditive. De plus, cette démarche vous permet de vérifier régulièrement l’état de votre audition.

La perte auditive due au bruit est – après la presbyacousie survenant avec l’âge – la deuxième cause la plus fréquente de la détérioration de l’ouïe. Car ceux qui s’exposent à des bruits sonores élevés fréquemment subissent des préjudices prouvés de leur audition. Cependant il existe des situations quotidiennes où une bonne ouïe est indispensable. Une protection auditive sur mesure vous protège de ces moments de fréquences nuisibles tout en vous laissant une perception sonore tout à fait naturelle.

Convenez maintenant d’un rendez-vous dans une filiale Amplifon pour un entretien sans engagement pour en apprendre plus sur les différents types de protections auditives et la façon dont elles fonctionnement. Vous trouverez une protection idéale pour chaque situation. Le meilleur moyen de lutter contre la surdité, c’est une bonne prévention.

Prenez rendez-vous

Niveaux sonores
Artikel bewerten