Entretien personnel gratuit

080 080 08 81

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

Prenez rendez-vous

Lorsque les jeunes entendent mal : la perte d’audition chez les enfants et les adolescents

La perte auditive chez les enfants peut avoir de lourdes conséquences. Une bonne ouïe est l’une des conditions favorisant le développement linguistique et intellectuel des individus. Par conséquent, la détection précoce de la perte auditive est particulièrement importante. Chez les adolescents, l’exposition prolongée au bruit est la cause la plus courante de la perte auditive.

Que signifie une perte d’audition chez les enfants et les adolescents ?

Parce que la perte auditive d’un enfant peut avoir des conséquences lourdes, il est primordial de la détecter au plus tôt et de débuter rapidement le traitement. Un à deux nouveau-nés sur 1000 est touché par la perte d’audition. A l’entrée à l’école, trois à quatre pour cent des enfants sont touchés par une perte auditive légère.

Lorsqu’un enfant ou un adolescent perd une partie de ses facultés auditives, différentes zones de l’oreille et fonctions de l’ouïe peuvent être affectées :

  • Lorsqu’il existe une surdité de transmission, l’altération se situe au niveau de l’oreille interne.
  • Dans le cadre d’un déficit auditif neurosensoriel, les stimuli sonores ne sont pas suffisamment absorbés ou convertis entre l’oreille interne et le nerf auditif.
  • Lorsqu’il y a une perte auditive lourde liée à un déficit de perception rétrocochléaire, les stimuli sonores ne sont pas suffisamment traités ou transmis.
  • Les pertes d’ouïe mixtes se caractérisent par des déficits auditifs localisés à plusieurs endroits.

Selon son degré de gravité, la perte auditive chez les enfants et les adolescents est catégorisée en différents niveaux allant de la perte auditive mineure à la surdité. Le facteur de gravité de la perte d’audition est l’absence de perception des gammes de fréquence de la zone principale de la langue.

Quelles sont les causes de la perte d’audition chez les enfants et les adolescents ?

Les causes de la perte d’audition chez les enfants et adolescents sont très diverses. L’absence de traitement peut souvent conduire à une perte auditive permanente.

La surdité héréditaire

La perte auditive peut être héréditaire. Elle est par exemple souvent présente lorsqu’il existe des anomalies chromosomiques comme dans le cas de la trisomie 21. Cependant, il y a également des facteurs génétiques qui prédisposent aux déficiences auditives et qui peuvent entraîner le développement de dysfonctionnements au niveau de l’oreille interne ou du nerf auditif. La déficience auditive peut également survenir en association avec certaines maladies héréditaires.

La surdité in utero

La perte auditive de l’enfant peut survenir in utero, alors même qu’il n’existe pas de prédisposition génétique. Elle peut être provoquée par la consommation d’alcool ou de drogues par la mère, des infections bactériennes et virales telles que la rubéole, la syphilis ou la toxoplasmose, et les maladies métaboliques qui peuvent survenir au cours de la grossesse.

La perte auditive provoquée par l’accouchement

Divers incidents ayant lieu au cours de l’accouchement peuvent également provoquer une perte auditive. Il s’agit notamment d’un déficit en oxygène, d’une hémorragie cérébrale, de malformations congénitales mécaniques ou d’une naissance prématurée.

La surdité dans la petite enfance et à l’école primaire

Les problèmes d’audition chez les enfants de deux à six ans sont principalement causés par le rhume, les otites ou les amygdalites. D’autres maladies infantiles telles que la rougeole, les oreillons et la rubéole peuvent entraîner une perte auditive.

La perte de l’ouïe chez les adolescents

Chez les adolescents, le bruit est la principale cause de déficience auditive. Écouter de la musique trop fort avec des écouteurs, lors de concerts ou dans une discothèque, est un comportement à risques. Si les oreilles sont exposées fréquemment à un niveau sonore trop élevé, des dommages permanents peuvent être engendrés.

Comment prévenir la surdité chez les enfants et les adolescents ?

Les bébés et les jeunes enfants doivent être protégés contre le bruit excessif. Leurs oreilles sont plus sensibles que celles des adultes, notamment parce qu’ils ne peuvent pas distinguer le langage des bruits nocifs. Alors que les adultes ont le réflexe de protéger leurs oreilles en cas d’agressions sonores, les petits enfants n’en sont pas capables. Pour cette raison, n’exposez pas les bébés et les jeunes enfants au bruit. Sélectionnez également soigneusement leurs jouets. Certains modèles de hochets pour bébés, pistolets en plastique ou autres jouets sonores sont souvent trop bruyants pour les oreilles sensibles des enfants.

Les jeunes devraient être incités également à protéger leurs oreilles. Souvent, certains gestes simples suffisent, comme baisser le volume de la musique écoutée avec un casque ou utiliser des protections auditives lors de concerts ou en boîte de nuit.

Si les enfants ont des rhumes ou des infections de l’oreille à répétition, leur audition peut être temporairement altérée. Le système de ventilation naturel de l’oreille peut ainsi s’altérer, entraînant une accumulation de liquide. Dans de tels cas de figure, un traitement approprié est important pour éviter que la perte d’audition ne devienne chronique. Par conséquent, vous devriez toujours consulter un spécialiste si votre enfant se plaint de douleur à l’oreille ou si vous avez le sentiment qu’il n’entend pas suffisamment bien.

Comment traiter la perte d’audition chez les enfants et adolescents ?

Pour traiter une perte d’audition, il est particulièrement important de reconnaître les symptômes à un stade précoce. Les nouveau-nés sont donc généralement soumis à un dépistage de la surdité, de sorte qu’une éventuelle perte auditive puisse être détectée le plus tôt possible. Par la suite, les examens courants de suivi pédiatrique permettent de tester l’audition. Néanmoins, les parents doivent être vigilants. Si vous constatez que votre enfant ne réagit pas aux bruits soudains, vous devez faire part de vos observations à un spécialiste. Pendant la petite enfance, un retard de développement du langage est l’un des signaux d’alerte les plus évocateurs de problèmes auditifs.

Chez les enfants en bas âge qui ne sont pas encore scolarisés, la principale cause de déficience auditive est l’accumulation de mucus dans l’oreille, pouvant mener à un épanchement de l’oreille moyenne. Cela se produit lorsque l’oreille n’est pas correctement ventilée, notamment en cas de rhumes fréquents, d’amygdalites ou d’otites. Lorsque l’utilisation de gouttes nasales ou le recours aux antibiotiques s’avère insuffisant, l’épanchement doit être éliminé au cours d’une opération chirurgicale. Le traitement consiste à réaliser une petite incision dans la membrane tympanique, à travers laquelle le liquide peut s’écouler. Dans certains cas, l’incision est maintenue ouverte à l’aide d’un tube transtympanique, afin d’améliorer la ventilation de l’oreille de manière définitive.

En cas de perte auditive permanente chez les enfants et les adolescents, une aide auditive adaptée à leur âge doit être utilisée dès que possible. Celle-ci permet de limiter la perte d’audition et d’améliorer le développement linguistique et intellectuel de manière significative.

Si vous avez parfois du mal à comprendre les personnes avec qui vous parlez ou si vous n'entendez plus le pépiement des oiseaux et le chant des grillons, il ne faut pas prendre cela à la légère. Un test auditif professionnel vous permettra déjà de vérifier si votre audition est correcte.

Pour bénéficier d'un test auditif professionnel gratuit, prenez dès à présent rendez-vous dans un magasin spécialisé Amplifon.

Prenez rendez-vous

Lorsque les jeunes entendent mal : la perte d’audition chez les enfants et les adolescents
4 - 4 Ratings