Entretien personnel gratuit

Prenez rendez-vous

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

Perforation du tympan

Lorsque le tympan est déchiré : traiter correctement la perforation du tympan et éviter les séquelles

Une perforation du tympan est une blessure de la membrane qui, formant une barrière entre la partie extérieure de l’oreille et l’oreille interne, influe de manière importante sur les capacités auditives. Le tympan protège en outre de l’intrusion des germes et redirige les ondes sonores qui arrivent à l’oreille moyenne. Si vous reconnaissez les symptômes et souhaitez commencer un traitement rapidement après le diagnostic auprès de personnes qualifiées, vous pourrez prévenir avec succès les séquelles.

Qu’est-ce-qu’une perforation du tympan ?

Une perforation du tympan est une blessure de la fine membrane séparant l’oreille interne et la partie extérieure de l’oreille. Il peut s’agir d’une déchirure mais aussi d’une rupture (une crevasse) du tympan. Si vous avez déjà eu auparavant une perforation du tympan, la probabilité que le tympan se rompe à nouveau est plus importante. La perforation du tympan permet aux bactéries de s’introduire dans l’oreille moyenne et d’y causer des inflammations. Dans les cas les plus graves, cela peut mener à une perte d’audition.

Les symptômes indiquant la présence d’une perforation du tympan

Les symptômes les plus fréquents d’une perforation du tympan sont de fortes douleurs dans l’oreille, et de nombreux patients évoquent aussi un bruit intense dans l’oreille. Si la perforation n’est pas traitée rapidement, l’intrusion de bactéries peut entraîner une inflammation du conduit auditif ou de l’oreille moyenne. Les blessures les plus importantes entraînent souvent des saignements.

Que sont les causes d’une perforation du tympan ?

Une perforation du tympan peut avoir pour origine un dommage direct ou indirect causé à la membrane. Une blessure directe peut survenir avec l’introduction brutale dans l’oreille d’un objet trop pointu ou épais. Les blessures indirectes du tympan sont entre autres causées par un changement brutal de pression de l’air. Les causes les plus courantes sont :

  • Le percement du tympan avec un coton-tige ou autre objet destiné à éliminer le cérumen
  • Les brûlures ou corrosions, comme le travail de soudage en position renversée peut en occasionner
  • L’augmentation soudaine de pression lors d’une explosion, d’une gifle ou d’un saut dans l’eau
  • Les changements de pression de l’air lors des voyages aériens, en particulier lorsqu’il existe déjà une inflammation ou maladie due au froid
  • Des fluctuations de pression lors d’une séance de plongée
  • Un percement du tympan suite à une inflammation de l’oreille moyenne

Comment éviter une perforation du tympan ?

Il n’est pas possible d’empêcher toutes les blessures du tympan. Cependant plusieurs mesures préventives existent et permettent de réduire le risque de perforation du tympan. Lorsqu’un voyage en avion est prévu, il est recommandé d’utiliser un spray spécial pour le nez, lequel permet d’empêcher un gonflement du conduit auditif. Avant toute séance de plongée, il est indispensable de vérifier si vos oreilles sont en bonne santé ou si un éventuel coup de froid persiste. Pour cela, prenez conseil auprès d’un spécialiste.

Dans les environnements bruyants, portez en permanence une protection auditive. Il est également important d’avoir une bonne hygiène de l’oreille : n’introduisez jamais de coton-tige dans le conduit auditif, mais nettoyez plutôt votre oreille à l’aide d’une serviette.

Que faire contre une perforation du tympan ?

Si vous avez l’impression que votre tympan pourrait bien être fissuré, consultez rapidement un ORL. Celui-ci vous interrogera sur de précédentes maladies et leurs éléments déclencheurs. A l’aide d’un otoscope et d’un microscope à oreille, il pourra regarder à l’intérieur de votre oreille. Le défaut au tympan est généralement bien reconnaissable, grâce à son bord sous lequel passent les vaisseaux sanguins. L’ORL constatera l’étendue de la perforation et les signes de possibles dommages de l’audition.

Selon la gravité de la blessure et des symptômes, le médecin pourra mener un test auditif pour diagnostiquer une déficience auditive. Si la blessure au tympan est liée à des fêlures de l’os crânien, on utilise des méthodes d’imagerie telles que la tomodensitométrie.

Après un diagnostic complet, le spécialiste décide quelle thérapie est à recommander. Les petites déchirures et perforations du tympan guérissent d’elles-mêmes la plupart du temps. Un pansement stérile posé sur l’oreille protège alors de l’intrusion des germes.

Si les dommages sont plus graves, le spécialiste pose des bandes de papier ou de silicone sur le tympan. Ceux-ci font office d’attelle et favorisent ainsi le processus de guérison.

Si la blessure ne guérit pas ou seulement lentement, le tympan peut être refermé à l’aide d’un élément artificel (myringoplastie). Pour cela, le médecin emploie du matériel s’adaptant à l’organisme.

Si le déchirement du tympan a été causé par une inflammation de l’oreille moyenne ou d’un autre type, la prise d’antibiotique est à recommander. Si la présence d’une inflammation menace le tympan de se déchirer, le médecin peut faire lui-même une petite incision dans le tympan et poser un drain transtympanique, afin que les sécrétions puissent s’évacuer.

Lors d’un endommagement de l’osselet, il est possible d’effectuer une reconstruction avec une tympanoplastie. La suppuration chronique de l’os (cholestéatome) est l’une des complications possibles de la perforation du tympan et doit être traitée par une opération.

Les symptômes typiques d’une perforation du tympan ne donnant aucune indication sur les origines possibles, il est nécessaire de prendre l’avis d’un spécialiste dès les premiers signes. Ceci clarifiera les causes des douleurs, bruits ou pression dans l’oreille et permettra de choisir un traitement ciblé.

Perforation du tympan
4.2 - 6 Ratings