Entretien personnel gratuit

Prenez rendez-vous

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

Inflammation de l’oreille moyenne

Élancements dans l’oreille : ce que vous devez savoir à propos de l’otite moyenne

La plupart des otites moyennes sont déclenchées par un banal rhume. Lorsqu’une otalgie importante est présente, celle-ci s’accompagne souvent d’une infection de l’oreille moyenne. Non seulement cette maladie est très répandue chez les enfants, mais elle peut avoir de graves conséquences si elle n’est pas traitée correctement. Avec un traitement approprié, les symptômes disparaissent généralement en quelques jours.

Qu’est-ce qu’une otite moyenne ?

L’otite moyenne aiguë (Otitis media acuta) est déclenchée par une infection virale ou bactérienne de l’oreille moyenne. Dans la plupart des cas, les agents pathogènes s’introduisent dans la région du nasopharynx par la trompe d’Eustache (tube), où la muqueuse des cavités tympaniques s’enflamme. Cette inflammation modifie la pression normale dans l’oreille moyenne et limite de manière significative la capacité de vibration du tympan et la transmission du son.

Les bactéries peuvent également déclencher une otite moyenne aiguë. Les enfants de moins de six ans constituent le groupe le plus important de personnes touchées. Mais les adolescents et les adultes peuvent également souffrir d’une infection de l’oreille moyenne.

L’otite moyenne aiguë s’accompagne généralement d’une douleur importante et d’une sensation de pression dans les oreilles. En outre, une infection de l’oreille moyenne peut également provoquer d’autres types de symptômes :

  • Vertiges
  • Fièvre
  • Acouphènes (bourdonnements d’oreille)
  • Otorrhée (écoulement de l’oreille)
  • Déchirure du tympan
  • Maux de tête
  • Faiblesse généralisée

Les patients se plaignent d’un malaise soudain dont l’intensité augmente habituellement le soir. Les nourrissons ressentent d’autres symptômes non spécifiques, tels que des douleurs abdominales.

Les complications possibles de l’otite moyenne

Une propagation de l’otite moyenne au niveau des cavités adjacentes de l’apophyse peut dans le pire des cas conduire à une inflammation méningée, une paralysie du nerf facial ou un abcès du cerveau. Des acouphènes persistants et des troubles de l’équilibre peuvent persister secondairement à une otite moyenne qui n’a pas été correctement soignée.

Les infections chroniques de l’oreille moyenne peuvent provoquer une cicatrisation anormale du tympan entraînant une perte auditive permanente.

Quelles sont les causes de l’otite moyenne ?

L’otite moyenne aiguë est provoquée par différentes causes. Au-delà des otites provoquées par des virus et des bactéries, d’autres formes existent, comme l’otite induite par la scarlatine ou la rougeole.

Dans 80% des cas, une infection virale des voies respiratoires et des muqueuses supérieures déclenche une infection de l’oreille moyenne. Au-delà du rhume, le virus de la grippe peut être en cause. Les otites induites par des bactéries ne représentent que 20% des cas. Les enfants présentant une hypertrophie des amygdales accompagnée d’une inflammation constante, ainsi que ceux atteints de sinusite chronique sont davantage concernés.

Comment prévenir une infection de l’oreille moyenne ?

L’infection de l’oreille moyenne étant une maladie aiguë qui survient généralement à la suite de maladies respiratoires, il est difficile de prendre des mesures préventives. Si votre enfant a souvent des otites moyennes aiguës, vous pouvez demander l’avis d’un spécialiste avant de vous rendre chez le médecin.

Généralement, les mesures visant à renforcer le système immunitaire aident à prévenir l’otite moyenne. En plus d’éviter les environnements enfumés, il ne faut pas donner de tétines aux nourrissons et avoir recours à la vaccination antipneumococcique. Lorsque les amygdales sont gonflées de manière chronique, vous pouvez demander conseil à votre médecin sur les avantages et les risques de l’ablation.

Que puis-je faire contre l’otite moyenne ?

Pour éviter qu’elle ne se complique en otite aiguë ou provoque d’autres complications, il est important d’identifier la maladie à temps pour la traiter correctement.

En cas d’otite naissante, l’utilisation d’un spray décongestionnant nasal est recommandée. Afin de guérir l’inflammation, il est conseillé de prendre les comprimés anti-inflammatoires et décongestionnants. Lorsqu’un enfant en bas âge présente une forte fièvre, il est recommandé de lui administrer un médicament fébrifuge et analgésique. En pharmacie, vous pouvez trouver des gouttes auriculaires analgésiques à introduire dans le canal de l’oreille pour calmer une inflammation non purulente dans le canal de l’oreille.

Lorsque les sécrétions s’accumulent derrière le tympan, celui-ci peut se déchirer. Les sécrétions s’écoulent alors et le médecin peut aspirer et rincer l’oreille pour nettoyer les organes impliqués dans l’audition. En cas de dommage toxique de l’oreille interne ou d’acouphènes, vous devriez considérer cette option de traitement. Dans certains cas, le médecin effectue la procédure en utilisant un petit tube de ventilation qui permet d’aérer l’oreille moyenne et sera ôté après six mois environ. Assurez-vous dans ce cas que l’eau ne rentre pas dans votre oreille lorsque vous vous douchez ou pendant le bain, car cela peut ralentir le processus de guérison.

Un traitement de l’otite moyenne avec des remèdes maison est également possible : par exemple, vous pouvez utiliser des oignons, qui ont un effet anti-inflammatoire et analgésique.

Éradiquer l’otite moyenne chez les enfants ou les adultes est particulièrement difficile ; le médecin vous prescrira des antibiotiques si l’origine de votre otite est bactérienne. Ce traitement permettra de raccourcir la durée de la maladie et de prévenir d’éventuels dommages. L’otite moyenne chez un bébé est en général moins sévère.

Une alimentation équilibrée et un mode de vie sain sont les meilleures mesures pour prévenir les infections respiratoires récurrentes et l’otite moyenne de manière efficace.

Inflammation de l’oreille moyenne
5 - 1 Rating[s]