Entretien personnel gratuit

Prenez rendez-vous

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

Décibel

dezibel

Décibel – à partir de quand le bruit nous rend-il malade?

Les sons naissent grâce à des ondes qui se propagent dans l’atmosphère. La manière dont le bruit est perçu est subjective. Le volume est une mesure de la pression acoustique. La fréquence est le nombre de vibrations par seconde. L’unité de mesure logarithmique du volume, respectivement du bruit, est le décibel (dB).

À partir de quand les ondes sonores sont-elles perçues comme fortes ?

La limite inférieure d’une ouïe normale se tient à 0 dB. Alors que l’on n’entend presque rien entre 0-20 dB, les bruits de fond comme le tic-tac de l’horloge ou les ventilateurs de l’ordinateur peuvent être facilement entendus. Ceux-ci se situent entre 20-40 dB. Quelques personnes sensibles peuvent déjà se sentir dérangées par ce volume. La moyenne du volume de la voix se situe entre 20 et 0 dB. C’est un volume auquel la concentration de quelqu’un peut déjà être dérangée.

Les bruits forts commencent à 60-80 dB, c’est par exemple le volume d’une voiture en circulation. Les scies à moteur, les camions et les meuleuses d’angle font un bruit jugé fort, entre 80 et 100 dB. Lors d’une exposition prolongée il existe déjà un risque de dégâts d’ouïe. Les scies circulaires provoquent un bruit de 110dB, qui est ressenti comme extrêmement désagréable et douloureux. Les musiques fortes en discothèque atteignent un niveau sonore équivalent. Les bruits les plus forts proviennent des explosions, des avions au décollage et des concerts de rock les plus bruyants. Le niveau sonore peut même y dépasser les 120 dB.

Le bruit endommage la santé

C’est connu depuis longtemps, le bruit, spécialement perçu lors de périodes prolongées, ne trouble pas que l’audition mais également le bien-être général, la capacité de concentration, le mental est d’autres organes. Environ 50% de la population est dérangée par le bruit de la circulation, environ 20 % en sont fortement perturbées. Au total, 6 millions d’habitants dans les villes sont touchées par le bruit et ses conséquences. Des études démontrant un risque clairement plus élevé de troubles du sommeil, de l’apprentissage et de la concentration, ainsi que des troubles de la circulation sanguine ont été faites. 120 dB, le son d’un réacteur d’avion, est jugé comme insupportable et douloureux. À 130 dB, la limite de la douleur est atteinte. C’est pourquoi il est extrêmement important de réduire le volume des diverses sources sonores.

La perte auditive due au bruit est – après la presbyacousie survenant avec l’âge – la deuxième cause la plus fréquente de la détérioration de l’ouïe. Car ceux qui s’exposent à des bruits sonores élevés fréquemment subissent des préjudices prouvés de leur audition. Cependant il existe des situations quotidiennes où une bonne ouïe est indispensable. Une protection auditive sur mesure vous protège de ces moments de fréquences nuisibles tout en vous laissant une perception sonore tout à fait naturelle.

Convenez maintenant d’un rendez-vous dans une filiale Amplifon pour un entretien sans engagement pour en apprendre plus sur les différents types de protections auditives et la façon dont elles fonctionnement. Vous trouverez une protection idéale pour chaque situation. Le meilleur moyen de lutter contre la surdité, c’est une bonne prévention.

Prenez rendez-vous

Décibel
Artikel bewerten