Entretien personnel gratuit

080 080 08 81

Lundi - vendredi : 08h00 - 20h00

Prenez rendez-vous

Perte soudaine de l’audition : Les questions les plus fréquentes

Qu’est-ce que la perte soudaine de l’ouïe ?

Une perte soudaine de l’ouïe est une diminution brutale et unilatérale de l’audition. En règle générale, une perte soudaine de l’ouïe se développe en 24 heures. La perte auditive se traduit par le fait que les signaux provenant de l’oreille interne ne sont pas traités et ne peuvent plus être transmis au cerveau (perte auditive de perception). Les patients entendent moins bien des sons de toutes les fréquences. Dans certains cas, la perte d’audition est complète et plus aucun bruit ne peut être perçu par l’oreille affectée. Cependant, une perte auditive neurosensorielle n’est pas nécessairement une perte soudaine de l’audition. Celle-ci peut également se produire à cause d’autres facteurs, tels qu’une exposition à un bruit intense ou une infection virale. Pour distinguer une perte soudaine de l’audition d’une perte auditive neurosensorielle, d’autres facteurs doivent être pris en compte.

la perte soudaine de l'ouïe

Lorsqu’une perte soudaine de l’audition survient, elle s’accompagne souvent d’acouphènes ou d’une sensation de pression dans l’oreille, qui cessent lorsque l’audition redevient normale. Dans certains cas, les acouphènes persistent alors que la perte soudaine de l’audition est guérie. En outre, il s’agit de symptômes souvent décrits, mais qui ne se produisent pas chez tous les patients. Dans de rares cas, une perte soudaine de l’ouïe peut être associée à des vertiges. Le plus souvent, les patients décrivent une diminution de la sensibilité du pavillon de l’oreille au toucher (hypoesthésie). Les causes de certaines déficiences auditives ne sont pas toujours élucidées, c’est pourquoi un diagnostic d’exclusion est nécessaire pour identifier la perte de l’ouïe. Une cause inapparente est considérée comme l’un des principaux critères pour détecter une perte soudaine de l’audition. En outre, celle-ci ne se produit jamais simultanément à une douleur d’oreille.

Comment reconnaître une perte soudaine de l’audition ?

On reconnaît une perte auditive soudaine à une déficience de l’ouïe survenant généralement de manière subite et unilatérale. Les sons et les voix sont nettement assourdis et deviennent difficiles à identifier clairement. Les personnes atteintes ont l’impression d’avoir un morceau de coton ou une protection auditive dans l’oreille. Dans certains cas, une perte soudaine de l’ouïe se fait ressentir par l’apparition d’acouphènes ou une sensation de pression dans l’oreille. Parfois, ces symptômes se produisent simultanément. Une perte soudaine de l’audition est souvent associée à des vertiges.

Pour être certain du diagnostic, mieux vaut toujours consulter son médecin en cas de perte soudaine de l’audition. Divers examens permettent de déterminer l’origine de la perte soudaine de l’ouïe. A l’aide d’un otoscope, le médecin peut vérifier la présence éventuelle d’un bouchon dans le canal auditif. Différents tests sont ensuite utilisés pour évaluer le degré de perte auditive. Ils permettent notamment de déterminer si la perte auditive provient de problèmes au niveau de l’oreille moyenne ou interne. L’audiométrie tonale montre les gammes de fréquences concernées par la perte auditive. D’autres tests peuvent aider le médecin à poser son diagnostic, par exemple :

  • Une otomicroscopie
  • Une échographie
  • Des analyses de sang
  • La mesure de la pression artérielle

D’autre part, votre médecin peut vous demander vos antécédents médicaux. Grâce à ces informations, il peut obtenir d’autres indices suggérant une cause différente de votre perte soudaine de l’audition.

Pourquoi certaines personnes sont-elles victimes de perte de l’audition?

L’origine de la surdité brusque n’est pas connue. Les troubles circulatoires, les infections et le stress sont considérés comme des causes possibles. Bien que la cause exacte de la perte soudaine de l’audition reste obscure, certains facteurs favorisants sont connus.

Les modifications des conditions normales de circulation du sang sont considérées comme un risque majeur pouvant provoquer certaines pertes d’audition, notamment chez les personnes des groupes suivants, qui sont plus à même d’être victimes d’une perte d’audition :

  • Fumeurs
  • Personnes en surpoids
  • Diabétiques
  • Personnes ayant une pression artérielle élevée
  • Personnes présentant un taux de cholestérol élevé

Les infections virales ou les virus réactivés susceptibles d’altérer l’organe de l’audition, comme l’otite moyenne par exemple, sont souvent considérés comme des causes favorisantes. L’inflammation, souvent liée à une infection, est également soupçonnée d’avoir une influence négative sur l’audition. En outre, les virus peuvent également infecter le nerf auditif et, par là-même altérer directement l’audition de la personne concernée.

Parallèlement aux infections, la surproduction de cérumen est fréquente. Le cérumen ne peut plus s’écouler correctement, par exemple parce qu’il est épaissi. Il s’accumule alors progressivement dans le conduit auditif et finit par l’obstruer. Ainsi, les signaux sonores qui parviennent de l’extérieur sont assourdis au niveau de l’oreille et les personnes atteintes entendent mal. Un bouchon de cérumen peut être rapidement identifié par un médecin comme la cause de la perte auditive. Le bouchon est alors retiré de l’oreille du patient, permettant de restaurer l’audition.

Le stress a longtemps été considéré comme le principal facteur de certaines pertes auditives. Jusqu’à aujourd’hui cependant, cette affirmation n’a pas encore pu être prouvée. Bien que le stress puisse favoriser les problèmes de circulation sanguine dans l’oreille et soit nocif sur le long terme, il ne peut être considéré comme la cause principale de certaines pertes auditives.

Comment traiter une perte soudaine de l’audition ?

Souvent, une perte soudaine de l’ouïe peut diminuer dans les 24 heures après son apparition pour disparaître progressivement par la suite. Toutefois, si elle est particulièrement brutale et s’accompagne d’autres symptômes comme des étourdissements, vous devriez consulter un médecin. Ce principe est également valable lorsque la perte soudaine de l’audition dure plus longtemps.

Traitement de la perte auditive aiguë

champ de céréales

Etant donné que l’on ne connaît pas la cause exacte de la perte d’audition aiguë, appliquer un traitement standard n’est pas toujours possible. Après une perte soudaine de l’audition, on est d’abord tenté de réduire les facteurs de risque, notamment pour améliorer la circulation sanguine dans l’oreille. Le traitement le plus courant et le plus éprouvé dans ce cas consiste à utiliser des agents rhéologiques pour favoriser des fluides. Ceux-ci améliorent la circulation du sang, qui est responsable entre autres du transport des nutriments à l’intérieur et en dehors de l’oreille interne. Les perfusions rhéologiques permettent de mieux irriguer les cils sensoriels au niveau de l’oreille interne. En complément, des agents anti-inflammatoires sont souvent utilisés. Ce traitement est destiné à éviter une éventuelle inflammation dans l’oreille, qui pourrait nuire à votre audition. En règle générale, les corticostéroïdes sont utilisés ; ils sont administrés soit par perfusion, soit sous forme de comprimés. Il n’est pas rare qu’une telle préparation soit utilisée pour irriguer directement l’oreille moyenne. A cet effet, le médecin perce la membrane du tympan et injecte la cortisone avec une seringue au niveau de l’oreille moyenne, où elle s’écoule également dans l’oreille interne.

Dans les cas particulièrement graves, une purification du sang (aphérèse) est employée. Le sang du patient est alors prélevé et mécaniquement libéré des substances graisseuses créant une coagulation afin d’améliorer sa fluidité. Par la suite, le sang est réinjecté dans le corps du patient. Ce traitement du sang permet d’obtenir une meilleure circulation sanguine dans l’oreille.

Pour éviter une autre perte auditive soudaine, en particulier chez les patients atteints d’obésité, d’hypertension artérielle, de diabète ou ayant un taux de cholestérol élevé, il est essentiel d’essayer de diminuer le stress. En outre, manger équilibré et pratiquer une activité physique est conseillé, afin de prévenir une nouvelle déficience sanguine.

Le traitement de la surdité brusque sur le long terme

Lorsqu’une perte de l’audition perdure, des dommages surviennent au niveau des cellules ciliées sensorielles situées dans l’oreille interne, qui ne peuvent pas se résorber spontanément. L’audition est alors endommagée durablement et ne peut pas être guérie. La perte auditive neurosensorielle peut être compensée avec une aide auditive, du moins partiellement. Un appareil auditif moderne est en mesure de rendre les fréquences perdues par la personne touchée de nouveau perceptibles par l’oreille. Il ne se contente pas d’amplifier les signaux sonores, mais permet aussi de masquer les troubles auditifs. Ainsi, les aides auditives peuvent également être utiles quand la perte soudaine de l’audition se produit de pair avec un acouphène. Une partie des capacités auditives perdues peut être restaurée et la qualité de vie des patients atteints augmente de manière significative.

Qu’advient-il en cas de perte soudaine de l’ouïe au niveau d’une oreille ?

La cause exacte de la perte d’audition n’est pas encore connue de nos jours. Les chercheurs émettent l’hypothèse que différents facteurs conduisent à un trouble circulatoire au niveau des plus petits vaisseaux sanguins de l’oreille interne, par exemple parce que les plaquettes s’agrègent entre elles. L’oreille interne se constitue de la cochlée (organe cochléaire) et de l’appareil vestibulaire. Les signaux acoustiques sont enregistrés par les cellules sensorielles de l’organe de Corti et convertis en signaux nerveux. En cas de trouble circulatoire de l’oreille interne cependant, il y a un apport insuffisant des cils sensoriels en nutriments et en oxygène, dont le sang est pourvu en temps normal. Par conséquent, les cellules sensorielles ne parviennent plus à jouer leur rôle, sont parfois endommagées, s’épuisent si la déficience sanguine perdure et finissent par mourir. Si les cellules ciliées sensorielles ne peuvent plus capter et transmettre les informations, les patients ne parviennent plus à entendre certaines voire toutes les gammes de fréquence par le biais des cellules endommagées.

Si vous avez parfois du mal à comprendre les personnes avec qui vous parlez ou si vous n'entendez plus le pépiement des oiseaux et le chant des grillons, il ne faut pas prendre cela à la légère. Un test auditif professionnel vous permettra déjà de vérifier si votre audition est correcte.

Pour bénéficier d'un test auditif professionnel gratuit, prenez dès à présent rendez-vous dans un magasin spécialisé Amplifon.

Prenez rendez-vous

Perte soudaine de l’audition : Les questions les plus fréquentes
Artikel bewerten